Compensation

 
Un congé de compensation est accordé à l’agent appelé à faire du service pendant les heures de chômage général ou tenu d’accomplir des heures supplémentaires autorisées en cas d’urgence ou de surcroît exceptionnel de travail.
 
Si un jour férié légal ou un jour férié de rechange coîncide avec un jour de la semaine pendant lequel l’agent n’aurait pas été obligé de faire du service, cet agent a droit à un jour de compensation qui devra être accordé dans un délai de trois mois.
 
> retour