Récréation

 

  • 32 jours
  • 34 jours pour l’agent âgé d’au moins 50 ans
  • 36 jours pour l’agent âgé d’au moins 55 ans
  • 6 jours supplémentaires pour travailleurs handicapés, accidentés du travail et invalides de guerre

 
Le congé annuel peut être fractionné en demi-journées jusqu’à un maximum de cinq jours. Il doit comporter au moins une période de deux semaines consécutives.
 
Le congé sollicité avant le 1er décembre de l’année et qui, exceptionnellement et pour des raisons de service, n’a pu être accordé dans l’année en cours, est pris au courant du 1er trimestre de l’année suivante.
 
Au cas où des raisons impérieuses de service s’y opposent, le délai peut être prolongé. Il en est de même lorsque, en raison d’un congé de maladie prolongé, le congé de récréation échu pour la période en question n’a pu être accordé à l’agent dans l’année en cours.
 
> retour