Sportif

 

  • maximum 12 jours par an, sauf dérogation accordée par le Gouvernement en faveur des sportifs d’élite, leur personnel d’encadrement ainsi que les juges et arbitres, pour la participation aux Jeux Olympiques, aux compétitions mondiales ou européennes ainsi qu’aux stages préparatifs y relatifs
  • maximum 25 jours par an pour les dirigeants techniques et administratifs

 
Les demandes en vue de bénéficier de ce congé sont à introduire auprès du ministre des Sports par le Comité olympique et sportif luxembourgeois ou par la fédération nationale compétente.
 
> retour